Avoir les cheveux tous doux et brillants, c’est un peu notre objectif à toutes (et à tous sûrement). Mais atteindre ce « goal » est d’autant plus compliqué pour celles qui, comme moi, ont les cheveux bouclés ; car mal traités, ils ne bouclent plus, et vous le rendent bien : frisottis et crinière en bataille assuré ! 

Après plusieurs mois de recherches et d’efforts, j’ai construit une petite routine efficace, qui préserve et répare mes longueurs tout en nourrissant mon cuir chevelu. Cela fait plusieurs années que je m’y tiens, et j’en suis ravie, alors je partage ici mes petites astuces et produits indispensables.

Petit rappel sur le silicone

Je n’y prêtais pas tellement d’attention il y a quelques années, mais le silicone est l’ennemi numéro un de vos cheveux. Vous pourrez le repérer sur la liste des ingrédients lorsque l’un des composants se termine par : thicone, thiconol, siloxane ou silane. Le diméticone étant l’un des plus courants.

Le silicone a la propriété de lisser vos cheveux c’est vrai, mais en les étouffant. Un shampoing ou masque à laisser poser 5 minutes, qui rend vos cheveux instantanément doux et luisant ne peut être que suspect.

Lorsque les cheveux sont secs et cassants, les écailles du cheveu s’ouvrent, donnant cet aspect rêche ; c’est à cet endroit que vient se loger le silicone pour lisser et combler les écailles, alors même que vos cheveux ont plutôt besoin d’agents nourrissants !
En fait, le silicone est un cache misère, il ne répare rien, et étouffe vos cheveux. Pire, il empêche aux huiles ensuite appliquées de pénétrer la fibre capillaire.

Mais soyez patients, après votre dernier shampoing contenant du silicone, le cheveu met environ 3 mois à s’en débarrasser entièrement ; c’est après cette période que les choses sérieuses commencent.

Les bons gestes à adopter

The Bodyshop RainforestToutes les deux semaines –

Le masque à l’huile. J’utilise de l’huile de noix de coco pure, ou de l’huile de jojoba, que vous pourrez trouver dans n’importe quel magasin bio ou commercialisant des produits naturels. Pour un masque à appliquer sur toute la tête, le mieux reste d’éviter les huiles préparées et mélangées qui sont souvent noyées dans d’autres additifs et produits chimiques.

Une fois votre huile choisie, laissez la poser toute la nuit, sur cheveux attachés, après les avoir bien imbibés et massés. Vous pouvez aussi les entourer d’une serviette chaude ; cela aide les écailles à s’ouvrir et rend l’assimilation des huiles plus faciles. Au réveil, deux shampoing suffisent en théorie pour tout enlever.
Résultat : les cheveux sont doux, souples, brillants et le cuir chevelu nourri.

Le soin à l’huile reste “lourd” pour le cheveux, l’huile pénètre le cheveux pendant un long moment et nécessite plusieurs shampoing pour disparaitre. C’est pourquoi je n’ai pas besoin, et je ne conseille pas, ce type de masque une fois par semaine comme les masques classiques vendus en grande surface. Et surtout, au vue des résultats que vous obtiendrez avec l’huile, vous n’aurez même pas besoin d’en faire plus souvent tant les cheveux sont nourris sur le long terme.

Tous les trois jours – 

Le shampoing, sans silicone, sans parabène, et nourrissant ; vous pouvez essayer les shampoings « pure », « détox », « zéro », ou en chercher en pharmacie ; leurs compositions sont en générales plus propres. 

Toutefois, même totalement clean, abuser du shampoing n’est évidemment pas une bonne idée, même pour les cheveux à tendance grasse ; cela les assèche et les rend cassants. En vous forçant un peu au début, prenez l’habitude d’espacer vos shampoings, ou adoptez un shampoing à l’argile pour éviter que vos cheveux ne deviennent gras trop rapidement.

À savoir : le cheveu s’adapte au rythme que vous lui imposez, il deviendra gras plus vite si vous l’habituez à être lavé trop fréquemment, à contrario, après une petite période d’adaptation, un cheveu lavé moins souvent aura tendance à rester propre plus longtemps.

Vous pouvez aussi de temps en temps, et uniquement sur les pointes pour ne pas trop graisser le cuir chevelu, laisser poser toute la nuit une huile légère, votre soin hydratant favoris ou un beurre sans rinçage pour les cheveux. Un rinçage le lendemain, sans shampoing nécessairement, permettra de protéger vos pointes et de les garder en bonne santé plus longtemps !

Tous les jours (ou presque) –

Le soin ciblé ! Surtout pour les pointes, j’applique, sur cheveux humides, un soin ciblé au choix parmi ceux que j’ai aimé et adopté ; en fonction des jours et de l’envie. Ils sont tous enrichis en huiles ou beurres et dépourvus de silicone. Ces soins sans rinçage permettent de définir les boucles, ou les mèches, et de nourrir les pointes abimées pour éviter l’aspect crinière ébouriffée.
Je privilégie plutôt les soins en crème l’été, car j’utilise les huiles en hiver. Voici en quelques mots les soins que j’ai préféré et que je vous recommande  :  

R&B ; de Lush : ultra nourrissant, et assez gras. Une toute petite quantité suffit sur pointes toujours humides ; pour éviter l’effet gras cartonné. Je l’ai beaucoup utilisé quand mes cheveux étaient réellement et profondément abimés, avant de passer à d’autres soins plus légers ; mais je garde toujours un pot dans ma salle de bain. L’odeur est agréable, typique des soins Lush, le soin conditionné en pot (recyclable !) de 100 ou 225g et l’application assez facile car le produit fond sur les cheveux.
Il vous faudra surement quelques utilisations avant de trouver la dose exacte à utiliser, mais une fois le coup de main adopté, un pot dure de longs mois !

> Beurre pour les cheveux, Rainforest de The Body Shop : celui est donc « mon soin plus léger ». C’est une petite merveille pour les pointes, mais également pour les racines (et les frisottis !) ; je n’ai encore jamais eu les cheveux gras ou cartonné ni même alourdis avec celui ci. L’odeur est assez neutre et légère, et sa texture se situe entre la crème classique et les crèmes dites « sorbets », il est assez léger et très facile à appliquer.

J’ai d’abord testé le format voyage, que j’ai d’ailleurs emmené à Londres, avant de commander leur grand format car j’en suis tout à fait satisfaite.

Comme précisé sur la boite, ce soin est dépourvu de silicone, de parabène et de colorant. Il est en plus formulé à base d’huiles et de miel issu du commerce équitable.

Rainforest Body Shop> Les huiles. J’utilise l’huile divine de Caudalie, et une huile capillaire de The Body Shop une nouvelle fois.

Ces deux huiles sont en bouteille, la première étant en spray. Pour celle ci, une seule pression suffit pour l’ensemble de la chevelure. Pour la seconde, quelques gouttes seulement suffisent pour toutes vos pointes. C’est pour cette raison que ces soins sont intéressants, ils durent un très long moment.
Ces deux huiles ont en commun de sentir extrêmement bon, de nourrir et de faire briller les cheveux tout en étant moins grasses et lourde qu’une huile pure qui ne peut être utilisée de cette manière. 

The Bodyshop Rainforest

En conclusion …

Routine cheveux Les cheveux, comme la peau, réagissent extrêmement bien, et vite, au mode de vie que vous choisissez. C’est pourquoi j’opte pour des produits ayant une composition la plus clean possible, commercialisés par des marques suivant une éthique responsable, tout en évitant les agressions extérieures. Il existe évidemment beaucoup d’autres petites astuces pour entretenir ses cheveux, mais j’ai souhaité présenter une routine que l’on peut toutes suivre sans trop de contraintes. En quelques semaines, et après avoir un (petit) peu coupé vos longueurs, ils vous remercieront de ces efforts ! Et voilà, en photo, le résultat aujourd’hui, une fois mes cheveux secs et sans retouches !

> N’hésitez pas à partager vos petites astuces !

 

Articles qui peuvent vous intéresser
%d blogueurs aiment cette page :